Fil de navigation

 

 

   Le lierre

 

 

Lors de la promenade "reconnaissance des arbres en hiver" de 2013 nous avons pu admirer ce magnifique lierre, au sujet duquel bien des méprises existent encore sous prétexte qu'il empêche la croissance des arbres, voire même qu'il les parasite. En fait il s'agit d'une aubaine pour beaucoup d'animaux, surtout s'il est en position ensoleillée.

Le lierre a deux sortes de racines : des racines souterraines, qui assurent sa nutrition, et des racines adventives-crampons, qui attachent ses tiges à leur support (arbre, mur ou rocher par exemple) et qui n'ont pas de fonction absorbante.

Le lierre ne peut donc pas vivre s'il est privé de son enracinement dans le sol car il ne puise pas la sève de son hôte. Lorsque l'arbre croît le lierre s'adapte, il ne l'étrangle pas à la manière d'un python !